Actualités
22sep2020
Réseau

15000 départs cet été dans le cadre des appels à projets

Après la période de confinement, le besoin de vacances, d’évasion s’est fait sentir plus fortement que jamais. C’est pourquoi, très tôt, Vacances Ouvertes a décidé, en partenariat avec l’ANCV, de tout faire pour faciliter le départ en vacances du plus grand nombre de personnes. Cet engagement a ainsi permis de faciliter le départ de près de 15000 personnes, malgré un contexte très contraignant.

Des conditions de départ allégées

La très grande majorité des projets vacances a été interrompue par la période de confinement. A la suspension de la période de préparation, essentielle pour lever les freins sociaux et culturels, se sont parfois ajoutées de nouvelles difficultés financières liées à l’arrêt ou la diminution de l’activité économique et au chômage partiel.

VO et l’ANCV ont ainsi assoupli très vite les conditions des appels à projets, notamment la diversification des sources de financement et le nombre de nuitées. Certains séjours se sont ainsi transformés en week-end, ce qui a permis de sauver de nombreux projets vacances et de créer des temps de répit et de repos. Les professionnel·les ont fortement salué les initiatives prises par VO et l’ANCV car ces décisions ont permis de sauver les projets vacances.

Le besoin de retrouver de la confiance

Aux contraintes financières, à la difficulté de préparer le projet vacances dans de bonnes conditions, se sont bien souvent ajoutés des freins psychologiques. De nombreuses personnes ont ainsi eu peur de partir au vu du contexte sanitaire. Pour de nombreux professionnel·les, le projet vacances a également été un outil pour déconstruire les craintes liées au Covid. En outre, la possibilité de partir sur une durée plus courte a accru la confiance des vacancier·es.

De nouveaux publics

De nombreuses personnes accompagnées par les contres sociaux sont parties cet été. Il s’agit notamment des publics qui ont l’habitude de partir au Maghreb et qui n’ont pas pu le faire cet été à cause du Covid. En outre, de nombreuses structures ont pu engager un travail avec les jeunes, plus captifs cet été, et favorisant une redécouverte des territoires qui a été très largement appréciée. Citons enfin un projet dans le Calvados qui a permis de faire partir des gens du voyages.

Les porteurs et porteuses de projets, membres de la CoP pourront échanger sur cet été particulier lors d'un prochain Café libre.

JEUDI CAFÉ LIBRE - 15 OCTOBRE à 10h
Bilan post Covid, après l'été, retour d'expériences
Se connecter sur la plateforme Cervo

 

Publié le mar 22/09/2020 - 08:26